Akselinvest : Une histoire de fraude financière


136 vues

L'année 2023 a marqué un tournant dans la vie financière d'une cliente victime, avec des expériences qui ont oscillé entre l'espoir et le désespoir. Tout a commencé lorsqu'une annonce sur Facebook en septembre l'a incitée à investir 250 dollars sur les marchés financiers pour des gains potentiels. Sans méfiance, elle a cliqué sur un lien internet et a été contactée par un "Investment manager" de la société Akselinvest. Cette première étape allait déclencher une série d'événements conduisant à une véritable saga financière.

Les premiers pas dans le monde du trading en ligne

Le 22 septembre 2023, cette cliente a succombé à la tentation et investi 241 euros (équivalant à 250 dollars) via sa carte de crédit sur la plateforme Akselinvest, attirée par les promesses de gains substantiels. En quelques jours, elle a été contactée par différentes personnes de cette société, lui demandant de fournir une liste de documents, ce qu'elle a fait sans hésitation. Le 26 septembre, un broker/trader est intervenu en utilisant une application de bureau à distance appelée "AnyDesk" pour ouvrir un compte en son nom sur la plateforme Akselinvest, avec un montant crédité de 222,48 euros, ses 241 euros initiaux après déduction de frais.

 

À partir de ce moment, elle a été régulièrement accompagnée dans ses opérations de trading en direct avec le broker/trader, qui se connectait à son ordinateur via le bureau à distance. Elle a également ouvert un compte auprès de la banque "Wirex" avec un numéro IBAN irlandais, croyant qu'elle servait d'intermédiaire pour échanger des devises en crypto-monnaie avec la plateforme Akselinvest.

L'engrenage financier

Le 1er novembre 2023, le broker/trader lui a proposé un investissement de 5 000 dollars sur le Dogecoin, avec une rentabilité de 77 %. Forte de ses premiers gains, elle a effectué un virement de 4 750 euros depuis son compte BNP vers le compte irlandais de Wirex. Toutefois, à ce stade, des doutes ont commencé à émerger, car elle a découvert que la société Akselinvest figurait sur la liste noire de l'AMF depuis le 2 novembre 2023.

 

Résolue à récupérer l'intégralité de ses fonds, elle a demandé avec l'aide du broker/trader que l'argent soit transféré sur son compte Wirex. Cette opération a été réalisée, mais Wirex n'a pas rendu l'argent disponible pour elle.

Les demandes incessantes et l'angoisse financière

Le 18 décembre 2023, elle a reçu un mail de Wirex indiquant une "Suspicious Transaction on your Wirex Account!" (Transaction suspecte sur votre compte Wirex). Ils lui ont demandé divers documents d'identité, relevés bancaires et une preuve de déclaration des sommes investies dans cette transaction. Elle a répondu à leurs demandes et a été incitée à transférer 9 000 euros sur son compte Wirex, soit la somme qu'elle attendait de récupérer.

Malheureusement, la conversion de ces 9 000 euros en crypto-monnaie s'est avérée être un nouveau piège, et son compte Wirex affichait seulement 0,28 euro, sans aucune visibilité sur le devenir de l'argent. Depuis lors, elle a reçu quotidiennement des appels de l'agent de Wirex, insistant pour qu'elle poursuive et transfère 10 000 euros, accompagnés de mails pressants.

Faites-vous accompagner par notre cabinet d’avocats

Cette histoire de trading en ligne est une leçon amère sur les dangers qui guettent les investisseurs inexpérimentés. La victime a été impliquée dans une fraude financière impliquant la société Akselinvest et la banque Wirex, et elle est désormais confrontée à la perte de ses économies durement gagnées.

 

Ce témoignage vise à sensibiliser les autres investisseurs potentiels aux risques inhérents au trading en ligne, et à les encourager à effectuer des vérifications minutieuses avant de s'engager dans de telles entreprises. Il est crucial de faire preuve de prudence et de ne pas se laisser séduire par des promesses de gains irréalistes. Cette expérience a appris qu'il est essentiel de se méfier des offres trop belles pour être vraies, et de rechercher des informations sur les entreprises et les institutions financières avant de confier son argent. Les autorités de régulation financière, telles que l'AMF, sont également des ressources utiles pour vérifier la légitimité des entreprises de trading en ligne.

Dans l'espoir que cette histoire puisse éviter à d'autres de tomber dans le même piège, cette victime partage cette expérience avec le monde, dans l'espoir qu'elle serve de mise en garde et d'alerte contre les escroqueries financières en ligne.

 

Si vous êtes victime de ce genre de préjudice, il est fortement recommandé de faire appel à un avocat dans ce domaine. La compréhension des aspects juridiques et la protection de vos droits sont essentielles pour résoudre de tels incidents et pour vous assurer d’obtenir la justice. Ne restez pas silencieux, parlez-en à votre entourage et à des professionnels. La sécurité en ligne est une responsabilité partagée, et la sensibilisation peut nous aider à protéger non seulement nous-mêmes, mais aussi d’autres personnes potentiellement vulnérables.

Faites-vous accompagner par notre cabinet d'avocats


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Bplazard.com : Un site d’investissement frauduleux selon l’AMF

Livaxxen.com : Avis défavorable d'une plateforme de trading suspectée d'être une arnaque d'après des tests

Témoignage d'une victime d'arnaque financière : Quand les arnaqueurs se font passer pour des sauveurs

Suivre l'actualité du cabinet

Envoyé !

Catégories

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.