V Element trader : une arnaque financière d’après des témoignages


En février 2023, l'histoire de John prend un tournant inattendu lorsqu'il fait la connaissance d'une jeune femme sur Tinder. Ce qui semblait être une rencontre amicale en ligne s'est rapidement transformée en une expérience dévastatrice de fraude en ligne.

 

Les escrocs exploitent des plateformes virtuelles, des réseaux sociaux aux applications de rencontres, tissant des toiles de tromperie pour appâter des victimes insouciantes. Les escroqueries financières, en particulier celles liées au marché des changes et aux cryptomonnaies, ont gagné en sophistication, rendant impérative une vigilance accrue et une éducation constante sur les signaux d’alerte et les mécanismes de défense. Dans cet article, nous détaillons une telle expérience dévastatrice, exposant les mécanismes de l’arnaque et les actions correctives entreprises par la victime.

 

Dans cet article, nous explorerons les détails de cette fraude, son schéma de fonctionnement, et les actions entreprises par John pour faire face à cette situation.

La rencontre virtuelle : Une confiance trompeuse

Tout a commencé par une simple conversation sur un site de rencontre populaire, Tinder. John a été mis en relation avec une femme charmante, mais il ne savait pas encore qu'elle était liée à une escroquerie sophistiquée. Les échanges se sont poursuivis sur WhatsApp, où la fraudeuse a utilisé une stratégie de mise en confiance pour inciter John à investir sur le marché des changes (forex).

V-Element : Le premier investissement

En mars 2023, John a effectué son premier investissement de 1 000€ sur le forex en utilisant des cryptomonnaies. À sa grande surprise, il a pu récupérer son capital investi ainsi que les profits générés. Cela l'a encouragé à continuer à investir, et au fil des mois d'avril à juin, il a versé un montant total de 200 000€ dans ce qui allait se révéler être un piège financier.

Les frais et taxes : Un engrenage implacable

Entre avril et septembre 2023, John a été contraint de payer des taxes et des frais exorbitants pour prétendument récupérer ses fonds, totalisant la somme de près de 400 000€. Cela a épuisé ses ressources financières et a ajouté à l'ampleur de la fraude.

Le schéma de fonctionnement de l'arnaque

Le fonctionnement de cette arnaque est élaboré :

  • John effectuait des virements en euros depuis son compte bancaire à la Banque Internationale à Luxembourg (BIL) vers son compte sur une plateforme d'échange de cryptomonnaies, OKX.
  • De là, les cryptomonnaies étaient transférées vers le broker frauduleux "V element trader."
  • Les opérations de trading sur le forex étaient menées via la plateforme "Meta Trader 5" (MT5), contrôlée par le broker. Plus tard, il s'est avéré que le trading se déroulait sur une plateforme fictive sous le contrôle du broker, renforçant ainsi l'illusion de gains.

Les actions de John pour faire face à la fraude

John n'a pas été une victime passive. Il a entrepris plusieurs actions pour lutter contre la fraude :

  • Il a informé OKX de la fraude, cherchant leur aide et collaboration.
  • John a également contacté Meta Quotes, la société fournissant la plateforme MT5, pour les alerter sur l'usurpation d'identité du broker. Il a reçu une réponse de Meta Quotes.

La poursuite de l'enquête

Le broker frauduleux, "V-element trader," est associé à la société Yang Yong Ltd, qui détient un compte auprès de la banque en ligne UAB Paytend Europe. Cette information pourrait potentiellement aider à identifier le bénéficiaire du compte et à poursuivre l'enquête. Bien que John n'ait pas pu fournir de copie des virements effectués depuis son compte bancaire vers OKX à ce stade, il a partagé un tableau récapitulatif de ces transactions. Cette histoire tragique met en lumière les dangers des escroqueries en ligne et souligne l'importance de la prudence lorsqu'on est confronté à des opportunités d'investissement douteuses sur Internet. La vigilance et la recherche diligente sont essentielles pour éviter de devenir une victime de fraude financière.

Faire appel à un avocat spécialisé

Si vous êtes victime de ce genre de préjudice, il est fortement recommandé de faire appel à un avocat spécialisé dans ce domaine. La compréhension des aspects juridiques et la protection de vos droits sont essentielles pour résoudre de tels incidents et pour vous assurer d'obtenir la justice. Ne restez pas silencieux, parlez-en à votre entourage et à des professionnels. La sécurité en ligne est une responsabilité partagée, et la sensibilisation peut nous aider à protéger non seulement nous-mêmes, mais aussi d'autres personnes potentiellement vulnérables.

Faites-vous accompagner par un cabinet spécialisé


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

morgencharles.business : avis défavorable d'après les tests de l'AMF

stigmafinance.com sur la liste noire de l'AMF

Luzuna.com sur la liste noire de l'AMF

Suivre l'actualité du cabinet

Envoyé !

Catégories

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.