westhillcapital.pro sur la liste noire de l'AMF


48 vues

Le 30 avril 2024, l'AMF a élargi sa liste noire des acteurs financiers non autorisés en y ajoutant 10 nouveaux sites. Cette liste est régulièrement mise à jour dans le but d'informer les acteurs économiques et les investisseurs des sites suspects ou ayant fait l'objet d'une mise en garde de la part de l'Autorité des marchés financiers. Ces sites peuvent également être des usurpations d'acteurs régulés, ce qui accroît encore davantage les risques pour les investisseurs. 

Listes noires des sociétés et sites non autorisés : Forex, options binaires, biens divers, produits dérivés sur crypto-actifs, usurpations... | AMF (amf-france.org) 

Les escroqueries financières, autrefois principalement présentes dans le domaine de l'investissement financier traditionnel, connaissent actuellement une expansion significative dans le secteur du trading forex. Avec l'émergence et la popularisation du trading des devises, les escroqueries en ligne se multiplient, profitant de l'intérêt grandissant des nouveaux investisseurs pour ce marché financier. 

Cependant, le cadre réglementaire entourant le trading forex demeure souvent flou, offrant ainsi un terrain propice aux pratiques frauduleuses. Les investisseurs, attirés par les promesses de rendements élevés, sont parfois mal informés ou insuffisamment sensibilisés aux risques associés à ce type d'investissement. En conséquence, les escrocs exploitent cette situation en créant des plateformes de trading frauduleuses, en proposant des services de gestion de compte fictifs, ou en utilisant d'autres stratagèmes pour dérober les fonds des investisseurs. 

L’escroquerie au site de trading, une arnaque rodée

Devenue une pratique courante depuis maintenant plusieurs années, l’escroquerie au site de trading en ligne a déjà causé un préjudice estimé à plusieurs milliards d’euros pour les seuls investisseurs Français. En effet, ces agissements se concentrent notamment sur le marché du Forex, comme c’est le cas pour le site westhillcapital.pro. 

Ce marché peu réglementé et ne nécessitant pas de détenir les actifs sous-jacents est un terrain de jeu idéal pour les escrocs désireux de tromper des investisseurs souvent novices en la matière. 

Une fraude facilement détectable par sa récente création et son défaut de documentation officielle

Créé il y a moins de six mois, westhillcapital.pro est un site suspect en raison de son faible historique et de son absence d'agrément de l'AMF. 

Étant donné que la plupart des sites d'investissement financier qui se révèlent être des fraudes ont une durée de vie très courte, souvent inférieure à un an, il est légitime de considérer ce site comme potentiellement dangereux. Les autorités compétentes ont tendance à identifier ces plateformes comme étant dangereuses pour les investisseurs, mettant en péril la conservation de leur patrimoine. Les escrocs s’évertuent alors à créer de nouveaux sites successifs pour faire perdurer leurs activités. 

De plus, ce site ne fournit pratiquement aucun document officiel et n'est pas agréé par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), ce qui ne garantit aucune fiabilité pour les investisseurs. En France, tout prestataire de services financiers doit obligatoirement détenir un agrément de Prestataire de Services d'Investissement (PSI) délivré et enregistré par l'AMF. 

Une activité frauduleuse encore une fois domiciliée dans un Etat à la réglementation financière favorable aux développement d’opérations illicites

Le site westhillcapital.pro déclare avoir son siège dans l’île caribéenne de St-Vincent et les Grenadines, pays connu pour sa réglementation financière et fiscale souple, pour ne pas dire incitatrice, en matière de délits financiers. 

C’est pourquoi un très grand nombre d’acteurs et sites se revendiquant comme des plateformes de courtage, ou globalement de services financiers, s’y domicilient, afin de faire obstacle aux poursuites judiciaires qui pourraient les viser. Manque de transparence et de communication entre Etats sont alors le terreau fertile du développement de tels agissements. 

C’est pourquoi il s’agit d’être d’une vigilance particulière à l’encontre des prestataires financiers déclarant leur siège dans de tels États. 

Faites-vous accompagner par un avocat

Pour prévenir les fraudes sur le marché forex, il est essentiel pour les investisseurs de prendre certaines précautions. Tout d'abord, mener des recherches approfondies sur la plateforme de trading que vous envisagez d’utiliser. 

Il est crucial de vérifier la réputation de la plateforme, et de s'assurer qu'elle est réglementée par les autorités compétentes et qu'elle dispose des agréments nécessaires, tels que ceux délivrés par l'AMF en France. De plus, il est recommandé de se méfier des promesses de rendements élevés et rapides, qui sont souvent le signe d'une fraude. 

Sources

Faites-vous accompagner par notre cabinet d'avocats


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Cryptoteam.online : Une nouvelle arnaque déguisée en crypto.com

www.citadel-france.com : Une fraude usurpant l’identité d’une société d’investissement

Immediate X9 Alora : Une plateforme d'investissement suspectée d'arnaque

Suivre l'actualité du cabinet

Envoyé !

Catégories

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.