tradezila.com sur la liste noire de l'AMF


39 vues

Le 30 Avril 2024, l’AMF a étendu sa liste noire des acteurs financiers non autorisés de 10 sites. Cette liste est régulièrement mise à jour, et vise à informer les acteurs économiques et investisseurs des sites suspects ou ayant fait l’objet d’une mise en garde publiée par l'Autorité des marchés financiers et/ou usurpant un acteur régulé. 

Listes noires des sociétés et sites non autorisés : Forex, options binaires, biens divers, produits dérivés sur crypto-actifs, usurpations... | AMF (amf-france.org) 

Par le retour d’un marché extrêmement haussier dans le domaine des crypto-actifs, internet a connu une recrudescence des fraudes et du développement de fausses plateformes de courtage en ligne. Si ces dernières ont longtemps existé notamment sur des marchés comme le Forex (devises), elles jouissent aujourd’hui d’une exposition médiatique et spéculative toute particulière et d’un flot de nouveaux investisseurs attirés par des promesses de hautes rentabilités.

Tradezila.com : Une arnaque au site de trading crypto

Le site Tradezila.com suit une méthodologie classique pour créer une plateforme d'escroquerie dans le domaine du trading de crypto-monnaies. Il se présente comme un prestataire de services financiers sécurisés, accessibles et adaptés aux débutants. Malgré son apparence sérieuse, il dissimule une escroquerie classique, ciblant principalement les nouveaux investisseurs peu familiers avec le monde de l'investissement financier et désireux de réaliser des profits. 

Dès leur arrivée sur le site, les investisseurs sont assaillis de suggestions d'investissements et de promesses de profits à venir. Cependant, tous leurs dépôts sont voués à disparaître, soit par la perte apparente des capitaux investis sur la plateforme, soit par l'impossibilité de retirer tout ou partie de leur capital ou de leurs gains.

Un site suspect par sa très récente création

Le nom de domaine Tradezila.com a été acquis il y a moins de 6 mois, quand sur internet la réputation et l’historique d’une plateforme sont essentiels. C’est principalement sur ces éléments que les investisseurs peuvent se fonder pour apprécier la fiabilité de l’outil sur lequel ils s’apprêtent à opérer. 

Dans ce cas précis, le site n’a que quelques mois d’existence pour essayer de justifier de son sérieux et n’y parvient manifestement pas. Signalements, dénonciations auprès de l’AMF et inscription à sa liste noire sont les seuls accomplissements dont le site peut se prévaloir. En effet, il dispose d’une mauvaise réputation sur le web, ce qui devrait mettre les investisseurs en alerte au moment de réaliser leurs premières opérations.

Un défaut d’agrément de l’AMF rendant son activité illicite en France malgré la revendication d’une immatriculation aux Royaume-Uni

Pour opérer en France les sociétés françaises et étrangères ne peuvent désobéir à certaines règles essentielles visant à garantir leur licéité et la sécurité des consommateurs. Évidemment les sites auteurs de telles escroqueries sont dans l’incapacité de fournir la documentation légale, à commencer par l’indispensable agrément PSI pour les Prestataires de services d’investissement. 

Sans surprise, le site tradezila.com ne peut se prévaloir d'aucun document l’habilitant à une activité de prestataire financier. La circonstance en vertu de laquelle il serait immatriculé au Royaume-Uni n’exempte en rien de l’agrément PSI, d’autant plus depuis le Brexit. 

Faites-vous accompagner par un avocat

Lorsqu'il s'agit d'investissement financier, et surtout en ligne, une vigilance de tous les instants est nécessaire. Même si chaque investissement comporte intrinsèquement un certain niveau de risque, celui-ci est souvent accru sur Internet. C'est pourquoi il est crucial pour toute personne souhaitant investir de rester particulièrement attentive aux détails afin d'éviter toute tentative de tromperie, ces dernières étant monnaie courante dans le domaine des crypto-actifs. 

Les escroqueries financières prennent souvent l'apparence d'opportunités honnêtes et légitimes dans le but d'atteindre leurs objectifs. Ainsi, tout investisseur prudent se doit de vérifier certains points essentiels avant de s'engager sur une plateforme quelconque. Il est impératif que l'opérateur dispose des agréments nécessaires et soit enregistré auprès de l'AMF. Sans ces garanties, vous vous exposez à un risque considérable de perte de vos fonds. 

Si vous avez été victime de telles fraudes ou d'usurpateurs, il est primordial de vous faire assister par un avocat spécialisé dans ce domaine, qui saura vous conseiller au mieux pour vous aider à obtenir justice.

Sources

Faites-vous accompagner par notre cabinet d'avocats


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Cryptoteam.online : Une nouvelle arnaque déguisée en crypto.com

www.citadel-france.com : Une fraude usurpant l’identité d’une société d’investissement

Immediate X9 Alora : Une plateforme d'investissement suspectée d'arnaque

Suivre l'actualité du cabinet

Envoyé !

Catégories

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.