Les placements de produits des influenceurs : une arnaque ?

Droit de la consommation

Nous sommes à l’ère des réseaux sociaux. Les marques ne manquent alors pas d’idées pour promouvoir leurs produits/services via les réseaux. La publicité en ligne ne se fait plus seulement par des annonces qui viennent à vous, elle se cache derrière les placements de produits des influenceurs. 

Mais qu’est-ce que le placement de produit ? 

Il s’agit de faire appel à un influenceur afin qu’il parle d’un produit sur ses réseaux sociaux. Un contrat est alors établi entre la marque et l’influenceur pour définir les attentes de la marque, le nombre de publications, quels réseaux sont engagés et bien évidemment, le budget de la prestation.

Que dit la loi ?

Légalement, c’est une pratique considérée comme une opération commerciale.

Mais depuis quelques années, la loi nº 2004-575 du 21 juin 2004 a élargi la transparence aux influenceurs qui, auparavant, ne communiquaient pas l’intention commerciale derrière leurs posts.

En effet, elle dispose que « toute publicité, sous quelque forme que ce soit, accessible par un service de communication au public en ligne, doit pouvoir être clairement identifiée comme telle ».

Ainsi, l’influenceur doit avertir son public du partenariat ou sponsorisation en le stipulant en vidéo ou bien à l’écrit sur le post. Il existe dorénavant des raccourcis mis en place par les réseaux sociaux afin d’avoir la mention « partenariat rémunéré » ou "post sponsorisé par X" au-dessus ou en dessous du post. La DGCCRF contrôle alors ces nouvelles pratiques du secteur publicitaire afin de veiller à la transparence et loyauté des opinions véhiculées par l’influenceur.

Les placements de produits trompeurs

Il faut savoir que certains d’entre eux, notamment issus de la télé-réalité, acceptent des partenariats pour des produits/services dont ils ne sont même pas adeptes. Certains peuvent promouvoir une marque de thé en faisant semblant de le boire et en trempant juste les lèvres. Peu importe le produit, ils en vantent les bienfaits sans même réellement savoir de quoi ils parlent. Grâce au contrat établi avec la marque, vous pouvez être sûrs qu’ils vont vous dire à quel point un produit est génial, mais la réalité est parfois toute autre. Leurs abonnés étant souvent jeunes (collégiens et lycéens principalement), il est alors facile pour les influenceurs de faire acheter n’importe quel produit. La plupart du temps, les marques font appel à plusieurs d’entre eux, ce qui créer un effet de crédibilité plus fort, puisque les abonnés voient les partenariats sur de nombreux comptes.

Même s’il n’existe pas encore de statut juridique ou fiscal spécifique aux influenceurs en France, ils restent soumis aux règlementations des opérations commerciales, dont la publicité mensongère et trompeuse. La publicité des influenceurs peut parfois être considérée comme trompeuse, c’est-à-dire si elle est de nature à induire le consommateur en erreur.

 

Parmi ces arnaques, nous retrouvons le dropshipping. Le vendeur reçoit une demande sur son site, puis passe la commande chez un grossiste ou dropshipper, ce qui évite d’acheter en gros, sans être sûr de revendre derrière. Cette méthode permet également au vendeur d’émettre le prix qu’il souhaite et de se faire une grande marge de bénéfice.

Tweet d'un abonné scandalisé par ce qui était promis sur la photo de gauche et ce qu'il a reçu."

Cette pratique n’est pas illégale mais présente de nombreux inconvénients pour les clients.

En effet, le client ne possède pas de droit en matière de retour de commande, garantie ou réparation. Des abonnés passent alors commande auprès des influenceurs et pensent acheter une montre de luxe a seulement 100€ grâce au code promo de ces « stars », alors qu’en réalité l’influenceur la commande pour 10€ sur Aliexpress.

Par ailleurs, un couple d’influenceurs a été dénoncé sur les réseaux car il avait organisé un jeu concours pour tenter de gagner plusieurs produits Apple. La déception était au rendez-vous lorsque les gagnants ont seulement reçu une boîte de contrefaçon d’airpods.

Les produits douteux sont également au rendez-vous lorsqu’ils vous promettent des produits avec des bienfaits pour la santé qui en réalité ne fonctionnent pas. A les écouter, ils ont obtenu des résultats en seulement quelques jours/semaines. Nous vous déconseillons fortement d’y croire et surtout d’acheter des produits en lien avec la santé, auprès des influenceurs. Rapprochez-vous d’un spécialiste qui vous oritentera vers ce dont vous avez besoin et vers un produit qui marche.

Comment éviter les arnaques influenceur en 3 étapes ?

  • Il est nécessaire de prêter attention aux prix illusoires. Il y a peu de chances qu’un produit « luxueux » soit bradé par une autre personne que la marque elle-même, surtout lorsqu’elle est à moins de la moitié de son prix initial.
  • Assurez-vous de ne pas retrouver la réplique exacte du produit sur des sites étrangers tels qu’Aliexpress, Alibaba, Wish…).
  • Renseignez-vous sur les avis d’internautes qui ont déjà utilisé le produit ou déjà commandé via un influenceur. N’hésitez pas à effectuer également une recherche sur la marque présentée.

Faire appel à un avocat

L'article L.121-1 du Code de la consommation définit la publicité ainsi : 

"Est interdite toute publicité comportant, sous quelque forme que ce soit, des allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur, lorsque celles-ci portent sur un ou plusieurs des éléments ci-après : existence, nature, composition, qualités substantielles, teneur en principes utiles, espèce, origine, quantité, mode et date de fabrication, propriétés, prix et conditions de vente de biens ou de services qui font l'objet de la publicité, conditions de leur utilisation, résultats qui peuvent être attendus de leur utilisation, motifs ou procédés de la vente ou de la prestation de services, portée des engagements pris par l'annonceur, identité, qualités ou aptitudes du fabricant, des revendeurs, des promoteurs ou des prestataires ". 

Si ces conditions sont présentes dans votre litige, il est alors possible de faire appel à un avocat pour vous défendre.
Bien d’autres règlementations existent pour ce type de contentieux et le Cabinet Ziegler et Associés mettra tout en œuvre afin de vous conseiller, de vous accompagner dans vos démarches et de défendre vos intérêts.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.